L’ECHOGRAPHIE DES HANCHES DU NOURRISSON

Mon bébé est-il concerné ?

Cet examen n’est pas réalisé systématiquement.
Seuls les bébés avec un ou plusieurs facteurs de risque sont explorés.

Ces facteurs de risque sont :

    • Première grossesse
    • Grossesse gémellaire ou multiple
    • Présentation en siège
    • Poids de naissance élevé (> 4 Kg)
    • Antécédents familiaux de pathologie de la hanche
    • Hérédité : origine bretonne ou scandinave

Certains éléments constatés par le pédiatre lors du premier examen après la naissance peuvent également conduire à cette échographie.

Quand dois-je prendre rendez-vous ?
Cet examen se pratique à partir de l’âge de 1 mois et jusqu’à 2 mois.
Attention, pour les bébés nés prématurément, c’est la date prévue pour l’accouchement qui est prise en compte
Ex : le bébé devait naître le 15 mars, mais est né le 1er janvier. L’échographie peut être faite à partir du 15 avril, et non du 1er février.

Dois-je laisser mon enfant à jeun ?
Non, l’examen s’effectue sans aucune préparation. Il nécessite un enfant aussi calme que possible. Vous pouvez prévoir un biberon pour l’apaiser au besoin pendant l’examen

Comment l’échographie se passe-t-elle ?
Votre bébé sera déshabillé seulement jusqu’à la taille, pour dégager les jambes et le bassin, il sera laissé en couches.
Le médecin vous demandera votre concours pour maintenir le bébé couché sur le côté, et le rassurer.
La sonde d’échographie sera appliquée sur le haut de la cuisse, avec un gel tiède.
Chaque hanche sera examinée d’abord au repos, pour vérifier la bonne formation du bassin, puis en mouvement, pour s’assurer de la stabilité de l’articulation.
Il se peut que votre enfant pleure pendant ces mouvements, ils sont un peu désagréables mais non douloureux.

Et après ?
Les résultats vous seront donnés à la fin de l’échographie. Si d’autres examens sont nécessaires, ils vous seront prescrits.