Sonographie, HyFoSy, Fertiliscan, biopsies mammaires….

Les hystérosonographies, les HyFoSy (perméabilité tubaire), Le Fertiliscan (exploration échographique de la fertilité féminine) l’expertise de l’endométriose pelvienne, et les biopsies mammaires sont pratiqués uniquement à l’hôpital Privé Armand Brillard (Nogent sur Marne) par le docteur Jean-Marc LEVAILLANT, référent.

Contact : Edwige au 06 98 26 80 70

L’ECHOGRAPHIE PELVIENNE (ou gynécologique)

Le recherche d’endométriose fait partie d’une des spécialités phare du ceffe.
L’ensemble des échographistes pratique également le monitorage d’ovulation dans le bilan d’infertilité.
4 techniques internationales sont utilisées :
l’ESHRE et la classification des malformations utérines,
– la FIGO et la recherche de malformations des fibromes,
– le IOTA et la recherche des malformations de l’ovaire

L’ECHOGRAPHIE ABDOMINALE DE L’ENFANT

Mon enfant est-il concerné ?
Les raisons de réaliser une échographie abdominale chez l’enfant sont très variées.
En effet, elle permet d’examiner l’abdomen de l’enfant sans utiliser de rayons X, ni injecter de produit de contraste, et c’est donc la modalité la plus utilisée.
Elle permet d’étudier le foie et les voies biliaires, le pancréas, la rate, les reins, les vaisseaux, les ganglions, les intestins, la vessie et les organes génitaux chez la fille ; elle est donc très complète, et suffira la plupart du temps.

Quand dois-je prendre rendez-vous ?
Selon la prescription de votre médecin : l’examen peut être réalisé en urgence en cas de besoin.

Dois-je laisser mon enfant à jeun ?
Oui, le jeûne est nécessaire à la bonne réalisation de l’examen, car l’organisme ne doit pas être en train de digérer.
Pour les bébés, venez un peu avant l’heure du biberon ou de l’allaitement ; si cela est compliqué, vous pouvez donner à votre bébé des liquides dits « clairs », eau ou jus de fruit léger, mais pas de lait.
Pour les plus grands, dernier repas avant l’échographie la veille au soir, et rien après minuit pour un examen le matin ; pour un examen l’après midi, petit déjeuner, mais pas de déjeuner ; les liquides clairs sont autorisés, en quantité modérée.
Pour les encore plus grands, pas de chewing gum.

Comment l’échographie se passe-t-elle ?
Le ventre du bébé devra être dégagé, il sera laissé en couches. Chez un enfant plus grand, on soulèvera simplement le vêtement couvrant le haut du corps.
Tout l’abdomen sera examiné avec une sonde appliquée sur la peau avec un gel tiède.
Le bébé risque de faire pipi durant l’examen, cela n’empêche pas sa réalisation.
Chez l’enfant plus grand, on pourra demander une apnée.

Et après ?
Les résultats vous seront donnés à la fin de l’échographie. Si d’autres examens ou un contrôle sont nécessaires, cela vous sera prescrit.

L’ECHOGRAPHIE RENALE

Qui est concerné ?
Chez l’enfant, cet examen peut être pratiqué pour de nombreuses raisons : chez le nouveau-né, il s’agit souvent d’un problème décelé pendant la grossesse, comme une dilatation des cavités urinaires ou une malformation des reins, de la vessie ou des organes génitaux.
Plus tard, le principal motif de réalisation est l’infection urinaire.

Quand dois-je prendre rendez-vous ?
Dès que l’examen vous est prescrit.

Faut-il être à jeun ?
Non, l’examen s’effectue sans aucune préparation.

Pour les échographies pratiquées chez le très jeune enfant ou le bébé vous pouvez prévoir un biberon  ou un jouet  pour l’apaiser au besoin pendant l’examen.

Comment l’échographie se passe-t-elle ?
Le ventre devra être dégagé, (le bébé sera laissé en couches). Chez un enfant plus grand, on soulèvera simplement le vêtement couvrant le haut du corps.
Les reins et la vessie seront examinés avec une sonde appliquée sur la peau avec un gel, d’abord sur le dos, puis sur le ventre.
Le bébé risque d’uriner durant l’examen, cela n’empêche pas sa réalisation.

Et après ?
Les résultats vous seront donnés à la fin de l’échographie. Si d’autres examens ou un contrôle sont nécessaires, ils vous seront prescrits.

 

L’ECHOGRAPHIE DU CERVEAU (transfontanellaire)

Qui est concerné ?
L’examen ne peut être réalisé que dans les premiers mois de vie, car il utilise une fenêtre osseuse, la fontanelle, qui se referme rapidement après la naissance ; au-delà de 4 à 6 mois, l’examen n’est le plus souvent plus possible.

Cet examen n’est pas réalisé systématiquement.
Il peut concerner votre bébé en fonction de son histoire : prématurité, souffrance périnatale, malformation, ou de signes décelés par votre pédiatre lors des premiers examens.

Dois-je laisser mon enfant à jeun ?
Non, l’examen s’effectue sans aucune préparation. Il nécessite un enfant aussi calme que possible. Vous pouvez prévoir un biberon pour l’apaiser au besoin pendant l’examen.

Comment l’échographie se passe-t-elle ?
Après repérage de la fontanelle, petite dépression molle sur la tête de bébé, la sonde sera appliquée, avec un gel tiède.
L’examen n’est pas douloureux, et sans danger pour le cerveau : la fontanelle est molle, mais n’est pas fragile.
L’ensemble du cerveau sera examiné, avec rarement utilisation du doppler, qui est bruyant.

Et après ?
Les résultats vous seront donnés à la fin de l’échographie. Si d’autres examens ou un contrôle sont nécessaires, ils vous seront prescrits.

L’ECHOGRAPHIE DES HANCHES DU NOURRISSON

Mon bébé est-il concerné ?

Cet examen n’est pas réalisé systématiquement.
Seuls les bébés avec un ou plusieurs facteurs de risque sont explorés.

Ces facteurs de risque sont :

    • Première grossesse
    • Grossesse gémellaire ou multiple
    • Présentation en siège
    • Poids de naissance élevé (> 4 Kg)
    • Antécédents familiaux de pathologie de la hanche
    • Hérédité : origine bretonne ou scandinave

Certains éléments constatés par le pédiatre lors du premier examen après la naissance peuvent également conduire à cette échographie.

Quand dois-je prendre rendez-vous ?
Cet examen se pratique à partir de l’âge de 1 mois et jusqu’à 2 mois.
Attention, pour les bébés nés prématurément, c’est la date prévue pour l’accouchement qui est prise en compte
Ex : le bébé devait naître le 15 mars, mais est né le 1er janvier. L’échographie peut être faite à partir du 15 avril, et non du 1er février.

Dois-je laisser mon enfant à jeun ?
Non, l’examen s’effectue sans aucune préparation. Il nécessite un enfant aussi calme que possible. Vous pouvez prévoir un biberon pour l’apaiser au besoin pendant l’examen

Comment l’échographie se passe-t-elle ?
Votre bébé sera déshabillé seulement jusqu’à la taille, pour dégager les jambes et le bassin, il sera laissé en couches.
Le médecin vous demandera votre concours pour maintenir le bébé couché sur le côté, et le rassurer.
La sonde d’échographie sera appliquée sur le haut de la cuisse, avec un gel tiède.
Chaque hanche sera examinée d’abord au repos, pour vérifier la bonne formation du bassin, puis en mouvement, pour s’assurer de la stabilité de l’articulation.
Il se peut que votre enfant pleure pendant ces mouvements, ils sont un peu désagréables mais non douloureux.

Et après ?
Les résultats vous seront donnés à la fin de l’échographie. Si d’autres examens sont nécessaires, ils vous seront prescrits.

L’ECHOGRAPHIE FOETALE

Avec les techniques d’échographie 3D et 4D, il n’est plus nécessaire de boire avant l’examen afin de remplir la vessie. Il est généralement préférable d’avoir la vessie vide.

Pendant l’examen, vous serez allongée dans une pièce sombre pour faciliter la lecture des images. Le futur parent sera à vos cotés si il le souhaite, afin de voir votre futur enfant.

Une sonde d’échographie est posée sur votre ventre après application d’un gel qui facilite l’émission et la réception des ultrasons pour étudier l’anatomie du fœtus, ses dimensions, et ses annexes (cordon ombilical, placenta, membranes, liquide amniotique).

Dans certaines situations, une échographie par voie endovaginale (une sonde adaptée est introduite dans le vagin) peut vous être proposée afin d’améliorer la visualisation de certaines parties du fœtus ou de ses annexes. La Première échographie est le plus souvent endovaginale.

La durée totale de l’examen échographique est variable (30 minutes en moyenne), liée principalement aux conditions de sa réalisation.
Lors de la consultation, le Docteur vous explique ce qu’il voit, ce qu’il cherche, et pourquoi.
A la fin, la secrétaire vous donnera le compte rendu de l’échographie, et vous partirez avec un DVD avec des vidéos et des photos de votre foetus.